Le ministère de l’Agriculture a mis en garde les propriétaires de poulaillers dans les communautés situées en périphérie de Gaza du risque de grippe aviaire suite à une épidémie de la maladie dans la bande de Gaza.

Selon les rapports de l’Autorité palestinienne, plusieurs fermes d’élevage de poulets, élevant au total 45 000 poules et autres oiseaux, auraient été contaminés par le virus.

Le ministère a demandé aux propriétaires des coopératives situées près de la barrière à la frontière de Gaza de signaler tout décès inhabituel de volaille dans leurs fermes et de demander l’approbation lors du transfert d’oiseaux de leurs cages. Les fermes en périphérie de Gaza qui ont reçu l’avertissement sont situés pour la plupart dans un périmètre de 10 kilomètres de l’épicentre de l’évasion dans la bande de Gaza.

Le ministère de l’Agriculture et l’Autorité palestinienne ont augmenté leur niveau de coopération dans leur préparation pour combattre la maladie, avec des fonctionnaires du ministère et leurs homologues palestiniens en formation commune sur la façon de vaincre le virus.

Selon NRG, Israël a donné les kits pour identifier la maladie, ainsi que des équipements pour protéger les manutentionnaires et des médicaments pour traiter la maladie. En outre, Israël a autorisé l’Autorité palestinienne à envoyer des échantillons pour des tests à l’Institut vétérinaire Dagan Beit, afin de prédire de futures éclosions dans les zones contrôlés par l’AP.