Les deux premiers avions de chasse F-35 achetés aux Etats Unis devraient arriver lundi en Israël, et atterriront sur la base aérienne de Nevatim dans le sud du pays où sera organisée une cérémonie de réception.

Ces deux chasseurs sont les premiers des 50 jets qu’Israël s’est engagé à acheter au géant américain Lockheed-Martin.

Ces avions furtifs ont décollé d’une base de la compagnie cette semaine, se sont arrêtés à proximité du Portugal et atterriront en Italie pour le week-end avant de repartir vers Israël dans la matinée de lundi, a expliqué le site Ynet News jeudi.

Les forces de Défense israéliennes ont envoyé une vidéo de l’un des pilotes américains aux commandes du jet, connu en hébreu sous le nom de “Adir,” ce qui signifie « puissant » ou « grandiose », qui a félicité l’état juif en amont de sa réception de l’avion.

« C’est un moment historique pour vous, pour le monde et spécifiquement pour la région de recevoir ce jet”, a expliqué le pilote qui a déclaré se surnommer lui-même « l’Animal ».

Les F-35 feront un vol de démonstration lors de la cérémonie, lundi, avant d’atterrir devant le public, a fait savoir Ynet.

Le F-35 Lightning II lors d'un test de ravitaillement au crépuscule en janvier 2015. (Crédit : Tom Reynolds / Lockheed Martin)

Le F-35 Lightning II lors d’un test de ravitaillement au crépuscule en janvier 2015. (Crédit : Tom Reynolds / Lockheed Martin)

Le secrétaire américain à la Défense Ashton Carter se rendra à cette cérémonie dans le cadre de son voyage en Asie, en Europe et au Moyen-Orient, a annoncé le Pentagone cette semaine.

Le Secrétaire d’Etat américain à la Défense rejoindra les plus hauts gradés militaires israéliens ainsi que d’éminentes personnalités sur la scène de l’événement. Il devrait prononcer un discours durant la cérémonie et donner une conférence de presse aux côtés de son homologue, Avigdor Liberman, a indiqué le Département américain à la Défense dans un communiqué.

L’achat de ces avions, d’un coût exorbitant – plus de 380 millions de NIS (100 millions de dollars) l’unité – a été rendu possible en partie grâce à l’aide accordée par les Etats Unis chaque année à Israël.

“L’arrivée de ces avions souligne la coopération étroite en matière de défense entre les Etats Unis et Israël », a annoncé le Pentagone.

Une fois les deux F-35 arrivés, Israël deviendra le premier pays après les Etats Unis à recevoir des modèles de chasseurs de cinquième génération.

Cet avion à la pointe de la technologie devrait devenir l’un des piliers centraux de la stratégie aérienne israélienne, a expliqué un haut-responsable de l’aviation militaire aux journalistes le mois dernier.

Le chasseur furtif est considéré comme l’un des avions les plus avancés du monde, capable d’arrêter la plupart des batteries de défense de missiles, dont le S-300 qui a été récemment acquis par l’Iran.

Avigdor Lieberman, à gauche, avec Ashton Carter à Londres le 7 septembre 2016 (Crédit : Ariel Hermione / Ministère de la Défense)

Avigdor Lieberman, à gauche, avec Ashton Carter à Londres le 7 septembre 2016 (Crédit : Ariel Hermione / Ministère de la Défense)

Avec ses capacités furtivité avancées, l’avion “vous permet d’opérer dans ce type d’environnement”, a ajouté l’officier de haut-rang. « Je ne suis pas en train de dire que le S-300 cherchera le F-35 et ne verra rien mais nous aurons entre les mains un outil efficace. »

“Aujourd’hui, Israël est entouré de menaces militaires sans précédent”, avait pour sa part noté le ministre de la Défense Avigdor Liberman au cours d’une cérémonie de présentation de l’avion au mois de juin.

« Il est clair et il est manifeste pour nous et pour la région entière que ce nouveau F-35 — l’Adir — créera une réelle dissuasion et renforcera longtemps nos capacités », avait ajouté Liberman.