Les Emirats arabes unis (EAU) ont à nouveau snobé Israël lundi, quand ses diplomates ont remis des cadeaux à toutes les délégations de l’UNESCO, sauf à Israël.

L’incident intervient juste après le refus émirati de permettre aux athlètes israéliens de porter le drapeau israélien et de jouer l’hymne national pendant un tournoi de judo qui s’est déroulé la semaine dernière à Abu Dhabi.

Lundi, pour l’ouverture de la 39e Conférence générale de l’UNESCO à paris, la délégation émiratie a placé une boîte contenant une médaille d’argent sur le bureau de chaque délégation étrangère en l’honneur de la rénovation de la salle de conférence, financée par les EAU.

La médaille porte le portrait de Hamdan ben Rashid al Maktoum, dirigeant adjoint de Dubaï et ministre des Finances des EAU.

Aucune boîte n’a cependant été placée sur le bureau de l’ambassadeur d’Israël auprès de l’agence culturelle des Nations unies, Carmel Shama-Hacohen.

Le bureau de Carmel Shama-Hacohen, ambassadeur d'Israël auprès de l'UNESCO, sans la médaille distribuée par les Emirats arabes unis à tous les membres de l'UNESCO en l'honneur des rénovations financées par le pays au siège de l'agence, sauf à Israël, le 30 octobre 2017. (Crédit : autorisation)

Le bureau de Carmel Shama-Hacohen, ambassadeur d’Israël auprès de l’UNESCO, sans la médaille distribuée par les Emirats arabes unis à tous les membres de l’UNESCO en l’honneur des rénovations financées par le pays au siège de l’agence, sauf à Israël, le 30 octobre 2017. (Crédit : autorisation)

« L’Etat d’Israël n’a pas besoin de cadeau, mais cette décision laide et peu civilisée, ici, à l’organisation mondiale de la culture et de l’éducation, qui fait suite au traitement scandaleux de nos judokas pendant le tournoi de la capitale des EAU, montre à quelle point la haine, l’incitation [à la haine] et une sombre mentalité entourent ces personnes », a dit Shama-Hacohen.

L’argent peut acheter beaucoup de choses, mais pas la raison, ni les bonnes manières, a ajouté le diplomate israélien, citant un proverbe juif : « ceux qui détestent les cadeaux vivront. »

Shama-Hacohen a indiqué qu’il prévoyait de protester contre le geste des EAU auprès de la directrice sortante de l’UNESCO, Irina Bokova.

« Il n’y a pas de place pour le boycott, la discrimination et la politique dans le sport », a dit Shama-Hacohen.

Il a également dit que la prochaine directrice de l’UNESCO, Audrey Azoulay, allait « [l]’entendre à la première occasion. »

La semaine dernière, les judokas israéliens ont remporté cinq médailles – une d’or et quatre de bronze – au Grand Chelem d’Abu Dhabi.

Les organisateurs ont refusé de hisser le drapeau israélien et de jouer l’Hatikva, l’hymne israélien. L’équipe israélienne concourait à la place sous la bannière de la Fédération internationale de judo.