Les écoles de Jérusalem ont rouvertes à 10h, ce jeudi, après une tempête de neige qui a vu la capitale se couvrir d’environ cinq centimètres de neige mercredi.

Dans les alentours de Jérusalem, cependant, y compris à Mevasseret Zion, Givat Zeev, Beitar Ilit, Efrat et Psagot, les écoles devaient rester fermées.

Les deux routes principales desservant Jérusalem – l’autoroute n°1 et la route 443 – étaient ouvertes dans les deux sens jeudi matin. Les transports en commun dans la ville devraient également fonctionner comme d’habitude, selon les autorités.

Dans la partie nord du pays et dans une grande partie de la Cisjordanie, les écoles seront également fermées. La neige devrait y être plus forte et les conditions de circulation difficiles. Le plateau du Golan, la Haute Galilée, Safed, le Gush Etzion et Ariel, entre autres, font partie des zones où les écoles devraient rester fermées jeudi.

Quelque 10 000 personnes sont restées sans électricité à partir de mercredi soir, alors que la tempête s’est accélérée avec des vents forts, de la pluie et de la grêle. La Compagnie d’électricité a déclaré que les principales zones touchées étaient Hod Hasharon, Rishon Letsion, Netanya, Rosh Haayin et Ashkelon.

Elle a fait savoir que ses équipes ont travaillé sans relâche pour rétablir le courant aux personnes touchées.

Selon les rapports météorologiques, quelque 90 cm de neige sont tombés sur le mont Hermon, 40 cm dans le nord du plateau du Golan, et 10 cm à Safed et dans la ville de Hébron en Cisjordanie.

La tempête a commencé mardi soir avec de fortes pluies et des vents violents qui ont balayé le pays. La neige a été signalée dans le nord à partir de mercredi, et s’est propagée à des niveaux élevés dans le centre du pays en milieu de matinée.

Mercredi, un garçon de 13 ans avait été tué dans un accident de voiture sur une route verglacée après qu’un chauffeur de bus a perdu le contrôle de son véhicule. Plusieurs personnes ont été soignées pour diverses blessures liées aux conditions météorologiques, y compris l’hypothermie.

Des inondations ont été signalées dans des villes de la côte méditerranéenne d’Israël, du nord d’Acre aux villes au sud de Tel-Aviv.