Les autorités israéliennes enquêtent sur de possibles fraudes survenues lors de la dernière élection pour la présidence de la Histadrout, puissant syndicat ouvrier, a annoncé mardi la Deuxième chaîne.

Le président sortant, Avi Nissenkorn, a battu en mai dernier Shelly Yachimovich, ancienne dirigeante du Parti travailliste, en remportant près de deux fois plus de voix qu’elle.

Selon la chaîne, la police soupçonne qu’il y a eu une altération du processus de vote et des fraudes pendant l’élection, et le procureur général a ordonné une enquête rapide, considérant que les allégations étaient sérieuses.

Yachimovich avait tenté de contester les résultats avant de finalement concéder sa défaite. Elle avait dénoncé devant la cour des « irrégularités massives » et affirmé que des centaines d’urnes avaient été « modifiées en toute connaissance de cause. »