Selon des agents de la sécurité, les échauffourées arabes en Israël et en Cisjordanie vont bientôt prendre fin, malgré les jours de violence et d’attentats. En dépit de leur intensité, les protestations sont restées relativement contenues et la rue arabe ne leur apporte pas tout son soutien.

« Selon les estimations, les émeutes se termineront bientôt, » ont affirmé de hauts fonctionnaires de police à la Deuxième chaîne. « Si nous pouvons maîtriser [la situation sur] le mont du Temple, nous pourrons lentement et progressivement maîtriser les autres éléments à travers le pays. »

Un responsable militaire a déclaré à Ynet que la population palestinienne « est toujours indifférente et non impliquée dans l’escalade et ne se mobilise pas en grand nombre pour protester et créer des troubles, comme ce fut le cas au début de la deuxième Intifada ».

Les agents de la sécurité ont également confié à Ynet qu’ils étaient satisfaits de la coopération sécuritaire menée avec l’Autorité palestinienne.

En dépit de la rhétorique enflammée en provenance de Ramallah, disent-ils, la coordination sur le terrain est forte et la police palestinienne est efficace, parvenant à maîtriser les foules et à empêcher les manifestations de se propager à travers la Cisjordanie.

Un responsable du gouvernement anonyme a ajouté que les forces de sécurité palestiniennes veillent à éviter d’attiser l’opinion publique et à déclencher un conflit généralisé. « Les événements ne sont pas orchestrés par une main pilote, comme dans la dernière Intifada », observe-t-il.