Le Département d’Etat américain insiste sur le fait qu’il n’avait pas connaissance de la vente des Protocoles et d’autres livres antisémites.

Une foire du livre à Abu Dhabi a retiré des copies des Protocoles des Sages de Sion parmi d’autres textes antisémites, a-t-on annoncé au Département d’Etat.

« Nous nous félicitons de la décision des organisateurs de la foire du livre de retirer à la fois les textes antisémites et djihadistes présentés, nous sommes par ailleurs satisfaits que ces documents haineux ne représentent qu’un infime pourcentage de la littérature exposé », a déclaré cette semaine Marie Harf, la porte-parole du Département.

Harf déclare qu’elle ne sait pas ce qui a conduit les organisateurs à retirer les textes de la foire qui a eu lieu du 30 avril au 5 mai, mais ses commentaires sont intervenus après l’annonce de la présentation de ces livres à une foire, où les Etats-Unis apparaissent en tant que « partenaire culturel ».

Harf a souhaité dédramatiser la situation.

« Les Etats-Unis sont présents comme l’un des nombreux, je cite, ‘partenaires culturels’ de la foire du livre d’Abu Dhabi », a-t-elle déclaré. Dans ce cas, comme beaucoup d’autres pays, les Etats-Unis ont simplement mis en place à la foire un stand géré par le personnel de l’ambassade américaine. »

Un officiel du Département d’Etat a déclaré que la lutte contre la propagation du faux notoire que sont les Protocoles et d’autres publications antisémites est une priorité du Département.

« Nous sommes préoccupés par la propagation continue des Protocoles qui alimente l’antisémitisme autour du monde », a déclaré au Times of Israel l’officiel qui commentait anonymement afin de pouvoir s’exprimer sans autorisation.

L’officiel a noté que le Projet Aladdin, une organisation basée à Paris encourageant la compréhension mutuelle entre Musulmans et Juifs, détenait également un stand à la foire et vendait des livres sur l’Holocauste dans des traductions arabes, y compris le Journal d’Anne Frank.