Les forces de sécurité palestiniennes sont venues à la rescousse vendredi de quatre Israéliens armés, encerclés par des Palestiniens en colère en Cisjordanie, ont indiqué des responsables palestinien et israélien.

L’incident est une illustration des tensions continues entre Israéliens et Palestiniens en Cisjordanie, et des risques courus par les Israéliens entrant dans des localités palestiniennes.

Les quatre Israéliens sont entrés dans le village de Qusra, dans le nord de la Cisjordanie, près d’Ariel, provoquant une confrontation avec les habitants, a dit à l’AFP le maire Abdel Azim al-Wadi.

Ni lui, ni l’armée israélienne ont dit pourquoi les quatre Israéliens s’étaient retrouvés là.

Les quatre hommes, trois soldats en congé et un civil, ont été encerclés par des Palestiniens furieux et essuyé des jets de pierres avant d’être secourus, a dit le porte-parole de l’armée israélienne, le colonel Peter Lerner.

Les forces de sécurité palestiniennes sont intervenues pour protéger les Israéliens de la foule, a dit pour sa part un de ses responsables.

Des coups de feu ont été tirés en l’air sans qu’il apparaisse clairement à quel moment et si les tirs étaient le fait des Israéliens pour tenir les villageois en respect, ou des forces de sécurité palestiniennes pour les dégager.

Les Israéliens ont ensuite été remis aux forces de sécurité israéliennes.

Les Israéliens sont largement interdits d’entrée dans les localités palestiniennes. Des milliers de Palestiniens travaillent quotidiennement dans les implantations, mais ils n’y ont normalement pas accès en dehors du travail.

Malgré la persistance du conflit, les forces de l’Autorité palestinienne et celles d’Israël continuent à coopérer étroitement dans le domaine de la sécurité.