WASHINGTON – Les organisations juives américaines ont condamné la vague d’attaques terroristes mardi en Israël qui a tué un doctorant américain et blessé au moins douze personnes.

Hillel International a souligné qu’elle continuerait à « offrir aux étudiants » l’opportunité de visiter Israël malgré l’assassinat de Taylor Force.

Le président et PDG de Hillel International, Eric Fingerhit, a publié mardi soir un communiqué dans lequel il notait que « la violence en cours en Israël touche chacun d’entre nous, mais la perte d’un étudiant américain est un rappel particulièrement douloureux de la situation précaire. »

Présentant ses condoléances à la famille et aux amis de Force et à la communauté de l’université Vanderbilt, Fingerhut a ajouté qu’ « Israël devrait être un endroit où tous les étudiants peuvent étudier et voyager en toute sécurité et sans peur. »

« A la suite de cet acte de terrorisme, alors que nous continuons à proposer aux étudiants l’opportunité d’expérimenter la culture riche et unique de cette nation, nous devons aussi nous engager à nouveau envers le travail non terminé de construction d’un Israël en paix et sûr, » a-t-il conclu.

Taylor Force, 29 ans, étudiant en thèse à l’université Vanderbilt, a été tué le 8 mars 2016 dans une attaque terroriste à Jaffa. (Crédit : Facebook)

Taylor Force, 29 ans, étudiant en thèse à l’université Vanderbilt, a été tué le 8 mars 2016 dans une attaque terroriste à Jaffa. (Crédit : Facebook)

Force a été tué dans la troisième des trois attaques terroristes ciblant des civils à Jérusalem, Petah Tikva et Tel Aviv. Un terroriste avec un couteau s’est déchaîné dans les rues de Jaffa et du sud de tel Aviv, poignardant nombre de victimes sur son chemin avant d’être abattu par la police.

Le porte-parole du département d’Etat américain, John Kirby, a délivré un communiqué déclarant que les Etats-Unis « condamnent dans les termes les plus forts les scandaleuses attaques terroristes d’aujourd’hui à Jaffa, Petah Tikva et Jérusalem, qui ont tragiquement pris la vie du citoyen américain Taylor Allen Force et fait beaucoup d’autres blessés. »

Présentant ses condoléances à la famille de Force, Kirby a répété que « comme nous l’avons dit plusieurs fois, il n’y a absolument aucune justification au terrorisme. »

Sans appeler explicitement les dirigeants palestiniens à faire cesser ou à condamner les incitations [à la violence], Kirby a déclaré que les Etats-Unis continuent « à encourager les parties à prendre des mesures concrètes pour réduire les tensions et restaurer le calme ».

Le président de la Conférence des présidents des organisations juives américains majeures, Stephen M. Greenberg, et le vice-président exécutif Malcolm Hoenlein ont également présenté leurs condoléances à la famille de Force, et condamné les attaques.

Dans leur communiqué, les deux hommes ont appelé la communauté internationale et particulièrement l’Autorité palestinienne elle-même « à prendre des mesures pour faire cesser ces scandales en tenant pour responsables ceux qui s’engagent dans l’incitation [à la violence] ou ceux qui d’une autre manière encouragent ou aident ces attaques. »

« Il ne peut pas y avoir de compréhension ou d’excuses pour le terrorisme, » ont souligné les deux hommes, après que certains en Israël ont suggéré que les attaques étaient dues à la présence du vice-président américain Joe Biden en Israël. Le vice-président était dans une autre partie de Jaffa au moment où les attaques ont eu lieu.

« Les terroristes n’ont pas besoin d’une excuse, ont ajouté les deux hommes. Ces couteaux barbares et autres attaques sont particulièrement vicieuses et aveugles. Nous soutenons les efforts du gouvernement d’Israël pour prendre les mesures nécessaires pour faire cesser ces scandales et sommes solidaires du peuple d’Israël. »

L’assemblée rabbinique, l’association internationale des rabbins conservateurs et masorti, a également appelé les dirigeants du monde – et particulièrement les dirigeants palestiniens – à « condamner ces attaques odieuses et à être unis dans le combat contre le terrorisme ».

Invoquant les paroles du prophète Isaïe, l’organisation rabbinique a prévenu que « nous ne devons pas être assis oisivement pendant qu’Israël fait face à une telle violence insensée, » déclarant que ses membres « se tenaient épaule contre épaule avec Israël quand il cherche la sécurité et la paix, et avec les efforts pour combattre ce genre d’attaques atroces. »

L’assemblée rabbinique était l’une des nombreuses organisations à participer à un Shabbat spécial de prière pour la fin des violences quand la vague actuelle d’attaques terroristes a commencé l’automne dernier.

Les fédérations juives d’Amérique du Nord ont également condamné les évènements de mardi, le directeur de son conseil, Richard Sandler, décrivant l’organisation comme « à la fois le cœur brisé et profondément troublé par la dernière vague de terrorisme en Israël aujourd’hui. »

Comme les dirigeants de la Conférence des présidents, Sandler a souligné qu’ « il n’y a pas de justification possible à la perte de sang innocent, et nous continuons à être solidaires du peuple de l’Etat d’Israël qui continue à vivre dans la peur constante du terrorisme. »

L’incident a également été condamné par Nickolay Mladenov, le coordinateur spécial des Nations unies pour le processus de paix au Moyen Orient.

« Il n’y a pas et ne pourra jamais y avoir de justification au terrorisme, a-t-il déclaré dans un communiqué. Il est déplorable que certains choisissent de glorifier de tels actes qui déstabilisent le futur des Palestiniens et des Israéliens. »

Mladenov a ajouté que « les dirigeants politiques, religieux et communautaires de toutes les parties devaient vivre en accord avec leurs responsabilités de s’opposer fermement à la violence et à l’incitation » à la violence.

Il a appelé les dirigeants à « prendre d’urgence les mesures nécessaires pour reconstruire l’espoir et montrer qu’un horizon politique pour une solution négociée à deux états est toujours possible. »

Le pacifiste JStreet, un partisan enthousiaste de la solution à deux états, a également publié une condamnation des attaques terroristes de mardi/

« JStreet condamne fermement la vague alarmante d’attaques terroristes aujourd’hui contre des civils dans tout Israël » a posté l’organisation sur son blog.

« Ces attaques sont le dernier chapitre horrible de la terrible violence qui a tourmenté Israël et la Cisjordanie depuis des mois. Nous plaignons ceux qui doivent vivre dans la peur qu’eux ou quelqu’un qu’ils aiment puissent être la victime d’une attaque aléatoire à tout moment, a écrit l’organisation. Aucun montant de frustration légitime ou de désespoir ne peut jamais justifier les actes de terrorisme et de violence. Ces attaques contre des Israéliens ne font qu’approfondir le conflit et créer de nouvelles tragédies. Elles ne peuvent pas être justifiées et ne doivent pas être excusées. »