Le mouvement terroriste palestinien Hamas a salué samedi l’adoption d’une résolution de l’ONU réclamant la fin de la construction israélienne dans les Territoires palestiniens comme une « évolution importante » dans les relations internationales.

Le Conseil de sécurité a adopté vendredi une résolution qui exhorte Israël à « cesser immédiatement et complètement toute activité de colonisation en territoire palestinien occupé, dont Jérusalem-Est ».

L’abstention des Etats-Unis, allié historique d’Israël, et le vote favorable de 14 autres membres du Conseil de sécurité ont permis l’adoption du texte.

« Le Hamas apprécie la position des Etats qui ont voté au Conseil de sécurité pour le droit du peuple palestinien (à vivre) sur ses terres et ses propriétés », a affirmé Fawzy Barhoum, porte-parole du mouvement terroriste qui contrôle la bande de Gaza.

« Nous saluons cette évolution importante dans les positions internationales », a-t-il indiqué, demandant « davantage de prises de positions comme celle-ci » pour permette « la fin de l’occupation ».

L’Autorité palestinenne, au pouvoir en Cisjordanie, avait elle estimé vendredi que l’adoption de la résolution était un « grand camouflet » pour l’Etat hébreu.

Daoud Chehab, le porte-parole du Jihad islamique, deuxième groupe terroriste palestinien à Gaza, a aussi salué une décision qui permet désormais d' »isoler, de boycotter et de poursuivre » en justice Israël « au niveau de toutes les instances (internationales) pour ses crimes et agressions ».

Des partisans palestiniens du Jihad Islamique participent à une manifestation anti-Israël contre les récentes visites de militants juifs au mont du Temple, à Khan Younis, au sud de la bande de Gaza, le 7 novembre 2014 (Crédit : Abed Rahim Khatib / Flash90)

Des partisans palestiniens du Jihad Islamique participent à une manifestation anti-Israël contre les récentes visites de militants juifs au mont du Temple, à Khan Younis, au sud de la bande de Gaza, le 7 novembre 2014 (Crédit : Abed Rahim Khatib / Flash90)