Des dizaines de milliers d’Israéliens se sont rendus dans les parcs nationaux et les plages du pays pour célébrer la nouvelle année juive, les grandes foules causant des embouteillages et provoquant la fermeture de certains lieux à des visiteurs supplémentaires.

L’autorité israélienne de la Nature et des Parcs a annoncé que quelque 25 000 personnes s’étaient rendues dans des parcs nationaux et des réserves naturelles vendredi.

Environ 40 000 personnes se sont rendues sur les plages de la mer de Galilée depuis le début des fêtes jeudi, et vendredi, les voitures n’avaient pas le droit de stationner sur les deux plages en raison de l’afflux de visiteurs.

Une circulation exceptionnellement dense a été signalée dans certaines parties du centre et du nord d’Israël vendredi après-midi.

Un homme de 50 ans s’est noyé vendredi alors qu’il nageait près de la plage de Nahsholim dans le nord d’Israël.

Les secouristes du Magen David Adom ont essayé de le réanimer mais en vain. Il a été déclaré mort.

Les médias ont précisé que l’homme est entré dans une zone interdite aux nageurs car elle n’est pas sous la surveillance des sauveteurs.