JERUSALEM, (AFP) – Une grande majorité d’Israéliens estiment que les négociations en cours avec les Palestiniens ne mèneront pas à un accord de paix, selon un sondage publié samedi.

A la question: pensez vous que les négociations mèneront à un accord de paix, 87% des sondés ont répondu « non », contre 7% « oui », selon ce sondage réalisé par l’institut Shiluv Millward Brown pour la chaîne de télévision privée Channel 2.

Les pourparlers  de paix ont repris entre Israéliens et Palestiniens en juillet et ont neuf mois pour aboutir. Mais peu de résultats sont visibles malgré la dizaine de navettes du secrétaire d’Etat américain John Kerry.

Durant sa dernière mission qui s’est achevée le 6 janvier, John Kerry a présenté aux deux parties un projet d' »accord-cadre » traçant les grandes lignes d’un règlement définitif sur les questions les plus sensibles, c’est-à-dire les frontières, la sécurité, le statut de Jérusalem et le sort des réfugiés palestiniens pour tenter de débloquer les négociations.

Selon le sondage, 63% des personnes interrogées estiment qu’Israël ne doit pas renoncer à Jérusalem-Est qu’il a occupée et annexée en 1967, contre 26% pour. Les Palestiniens ambitionnent de faire de Jérusalem-Est la capitale d’un futur Etat.

Plus de trois-quart des interrogés (77%) soutiennent par ailleurs la demande du Premier ministre Benjamin Netanyahu que les Palestiniens reconnaissent Israël comme un Etat juif, une demande susceptible de faire échouer les négociations. Seuls 17% pensent que ce n’est pas nécessaire.

Quant à John Kerry, 38% des sondés estiment qu’il est « partial en faveur des Palestiniens », tandis que 27% estiment qu’il est « juste ». Seuls 2% pensent qu’il est pro-israélien, et 32% n’ont pas d’avis.

Cette enquête a été menée sur un échantillon de 502 personnes, avec une marge d’erreur de 4,4 points.