La population israélienne a augmenté de 1,9 % au cours de l’année juive 5774, qui se termine mercredi, selon l’enquête annuelle que le Bureau central israélien des statistiques publie traditionnellement juste avant Rosh Hashana, le Nouvel An juif. L’enquête décrit l’Israélienne typique comme une femme juive célibataire, laïque, de 30 ans, vivant dans le centre d’Israël.

La population israélienne a atteint 8,13 millions, 6,1 millions (ou 75 %) étant des Juifs et 1,7 million (21 %) des Arabes. Il y a quelque 347 000 (4,3 %) « autres » qui viennent principalement de l’ancienne Union soviétique, selon le quotidien économique Globes.

En comparaison à d’autres pays occidentaux, la population d’Israël est relativement jeune, avec des enfants âgés de 0 à 14 ans représentant 28,2 % de la population en 2013. Cependant, le pourcentage des personnes âgées de 65 ans et plus a continué d’augmenter pour atteindre 10,6 %.

L’âge médian était de 29,6, à comparer à 27,6 en 2000 ; l’âge médian pour les hommes étant de 28,6,  et de 30,7 pour les femmes.

Les gens continuent à se marier plus tard, avec 63,3 % des hommes juifs et 45, 8% des femmes juives de 25 à 29 ans étant célibataires, à comparer à 54 % des hommes et 33,3 % des femmes en 2000, le ratio hommes-femmes restant le même, avec 982 hommes en Israël pour
1 000 femmes.

Parmi la population musulmane, le pourcentage de personnes non mariées était plus faible que chez les Juifs, mais supérieur à ce qu’il était en 2000 – 45,5 % des hommes et 18,8 % des femmes de 25-29 ans étaient célibataires, contre 35,7 % des hommes et 23,2 % des femmes en 2000.

Il y a eu une augmentation de 0,3 % des naissances en 2013 par rapport à 2012, avec 171 444 enfants nés, 74 % pour les mères juives et 23 % pour les mères arabes, avec la femme moyenne donnant naissance à l’âge de 27,5 ans.

En 2013, 11 % des familles (120 000) étaient des familles monoparentales, avec au moins un enfant de moins de 18 ans.

40 % de la population israélienne, et environ la moitié de la population juive, vit dans le centre du pays, tandis que près de 60 % de la population arabe vit dans le Nord .

L’espérance de vie en Israël a continué de croître, atteignant 80,3 ans pour les hommes et 83,9 ans pour les femmes. L’espérance de vie a augmenté de 9,1 ans pour les hommes et 9,2 ans pour les femmes depuis les années 1970, l’espérance de vie étant plus élevée pour les Juifs que pour les Arabes.