RIO DE JANEIRO, Brésil – Quelque 2 500 personnes se sont rassemblées sur la plage de Copacabana à Rio de Janeiro pour la paix en Israël et au Moyen-Orient.

Les participants de différents âges et de différentes origines – Juifs et non-Juifs – ont défilé le long de la promenade et dans la rue. Ils chantaient des chansons en hébreu, ainsi que les hymnes nationaux brésiliens et israéliens.

Des signes énormes en portugais et en anglais en appelaient à la paix au Moyen-Orient et condamnaient l’antisémitisme. Le bleu et le blanc du drapeau israélien se trouvaient aux côtés du drapeau brésilien vert et jaune. Des signes, des drapeaux et des T-shirts étaient visibles avec des slogans favorables à la paix et rejetant le terrorisme perpétré par le Hamas.

La fédération juive de Rio et plusieurs militants ont organisé le rassemblement avec un groupe Facebook nouvellement créé qui a gagné des milliers d’inscriptions en moins d’une semaine.

Un rassemblement similaire récent à Sao Paulo avaitp réuni quelque 3 000 participants.

La communauté juive de Rio possède quelque 40 000 membres ; celle de Sao Paulo se situe autour de 60 000.

Plus tôt ce mois-ci, la présidente du Brésil Dilma Rousseff a condamné Israël pour le « massacre » à Gaza, sans mentionner le Hamas. En réponse, le porte-parole du ministère israélien des Affaires étrangères, Yigal Palmor, avait qualifié le Brésil de « nain diplomatique », poussant le Brésil à rappeler son ambassadeur à Tel Aviv.