TORONTO – Près d’un millier de membres de la communauté juive de Toronto a assisté jeudi soir à un rassemblement en solidarité avec Gil-ad Shaar, Naftali Frankel et Eyal Yifrach, les trois adolescents israéliens enlevés et qu’Israël soupçonne d’avoir été enlevés par le Hamas.

Lors de cette rencontre, qui a eu lieu dans le centre communautaire de la communauté juive Schwartz/Reisman, tant les intervenants que les membres du public ont exprimé leur plein appui à l’Etat juif et à l’armée israélienne, ainsi que leur reconnaissance pour le soutien d’Israël de l’actuel gouvernement canadien.

L’événement a été organisé par la Fédération UJA du Grand Toronto, l’organisation représentative des Juifs de la ville, et le Center for Israel and Jewish Affairs.

Steven Shulman, le directeur de la campagne Fédération UJA a déclaré au Times of Israel que « c’était une occasion de faire quelque chose ; nous ne pouvons pas réellement chercher les adolescents disparus, mais nous pouvons faire preuve de solidarité avec leurs familles et avec Israël et montrer que nous nous soucions de leur sort. »

David Matlow, le président de la campagne UJA s’est identifié aux familles des adolescents disparus. « Ces enfants sont nos enfants. Il est effrayant qu’il n’y a eu aucun signe de vie jusqu’ici, et on ne peut pas s’empêcher de penser aux cinq années où Gilad Shalit a été retenu en captivité », a-t-il affirmé.

Pour Lee Buckman, directeur de l’école à Tannenbaum CHAT [http://tanenbaumchat.org/], un lycée de la communauté juive, la comparaison avec Shalit est porteuse d’espoir. « Ces garçons [kidnappés] ont été témoins des efforts pour libérer Gilad Shalit, ainsi ils savent que quand une personne est disparue, tout le monde juif est mobilisé pour eux. »

Les dirigeants communautaires ont mentionné qu’au-delà du meeting de solidarité pour les adolescents disparus et leurs familles, le rassemblement a été l’occasion pour la communauté juive d’exprimer « son indignation face à l’enlèvement, et d’attirer l’attention de la communauté canadienne dans son ensemble sur la véritable nature du Hamas. »

Ils ont tous tenu à remercier le Premier ministre canadien Stephen Harper et son gouvernement pour leur soutien à Israël. « Le monde est avec nous, et en tête du peloton, c’est le Canada. Le Canada est le phare qui brille le plus sur la scène internationale », a ajouté le consul d’Israël.