Les Juifs de Turquie n’ont aucune obligation de commenter l’opération israélienne dans la bande de Gaza, ont fait savoir un groupe d’intellectuels juifs en Turquie.

La lettre ouverte publiée vendredi dernier venait en réponse à des appels à la communauté juive pour qu’elle dénonce l’opération israélienne ainsi que d’une campagne prétendant que les Juifs de Turquie sont responsables des actions d’Israël à Gaza.

« Aucun citoyen de ce pays n’est dans l’obligation de rendre compte, d’interpréter ou de commenter un événement qui a lieu ailleurs dans le monde, et dans lequel il n’a aucune participation » ont écrit les intellectuels. « Il n’incombe pas à la communauté juive de Turquie, par conséquent, de donner un avis sur n’importe quelle question ».

« C’est du racisme de tenir tout un peuple responsable des actions d’un Etat et nous tenons à déclarer que nous sommes opposés à cela ».

La lettre a également souligné qu’il n’est pas possible pour une communauté de 20 000 âmes d’avoir une même opinion.

Les signataires, cependant, ont affirmé qu’ils étaient opposés à la politique d’Israël à Gaza « non pas parce que nous sommes d’origine juive, mais parce que nous sommes des êtres humains ».

« Nous ne pouvons pas être d’accord sur tous les sujets, certains d’entre nous s’opposent à toutes les politiques d’Israël, certains d’entre nous s’opposent à certaines d’entre elles » écrivent-ils. « Mais nous sommes tous opposés à l’agressivité, au militarisme et à l’expansionnisme israéliens et à la violence que cela engendre sur le peuple palestinien ».

Fin juillet, le Premier ministre Recep Tayyip Erdogan s’était engagé à assurer la sécurité de la communauté juive, mais avait exhorté celle-ci à dénoncer Israël.