Un influent rabbin ashkénaze a déclaré que les Juifs sont autorisés à voyager durant Shabbat pour échapper à l’ouragan Irma, une tempête de catégorie 5 qui devrait toucher la Floride durant le week-end. Mais certains Juifs, dans des régions sujettes aux inondations, ont décidé d’affronter la tempête, selon leur rabbin.

Le rabbin Chaim Kanievsky, qui reçoit des milliers de fidèles chaque année à son domicile de Bnei Brak, en Israël, de toutes les communautés orthodoxes du monde, a diffusé une interview accordée à un fidèle, filmée par l’un de ses assistants, et diffusée en ligne mercredi.

La décision du rabbin Kanievsky s’inscrit dans le contexte d’ordres d’évacuation obligatoires qui concernent trois comtés de Floride depuis jeudi. Les autorités de deux autres comtés ont diffusé des ordres facultatifs pour quitter les lieux à l’approche de l’ouragan Irma, une tempête qui pourrait donner lieu à l’un des plus grands exodes que les États-Unis ont pu voir, avec davantage d’évacuations prévues. La loi juive permet de transgresser le Shabbat, le jour de repos du calendrier juif, dans des cas d’extrême urgence ou de danger de mort.

Jeudi dernier, le National Weather Service a diffusé une alerte ouragan pour le sud de la Floride, et un avertissement de tempête, alors qu’Irma prend la direction des États-Unis.

Des dizaines de milliers de personnes ont quitté la région de leur plein gré, avant même que les évacuations soient rendues obligatoires dans la région des îles de Keys, au large de la Floride, et dans certaines zones de la région de Miami jeudi.

Mais de nombreux Juifs de Miami avaient l’intention d’affronter la tempête, selon le rabbin Chaim Lipskar, co-directeur du Miam’s Shul of Downton, avec sa femme Deeni.

Lipskar, qui a 5 jeunes enfants à la maison, a déclaré au site Chabad.org que la moitié de sa communauté est déterminée à rester en ville. Leur famille prévoit d’affronter la tempête dans le bâtiment de 1 800m² du Chabad House, qui, affirme Lipskar, « est faite d’acier et de béton, et peut affronter des vents d’ouragan ».

« Nous avons des générateurs, de l’eau et de la nourriture ; nous sommes prêts », a déclaré le rabbin. « Nous allons nous mettre à l’abri et espérer que tout ira bien. »

Les ordres d’évacuation de mercredi ont contraint le centre éducatif du mouvement habad-Loubavich, où 1 500 élèves, de la crèche à la terminale, sont inscrits. L’école, qui a également des campus dans la région de Greater Miami, sera fermée la semaine prochaine.

Les gouverneurs de Géorgie et de Caroline de sud ont diffusé des ordres d’évacuation dans les zones côtières peu élevées autour de Savannah et de Charleston, alors que des équipes de secouristes se rassemblent pour gérer l’arriver de la tempête ce week-end. Les vents, qui soufflent à 270 kilomètres heures, ont déjà dévasté des îles entières dans les Caraïbes, faisant plusieurs morts.

Le parcours de l’ouragan, après la Floride, n’est pas encore clair, selon USA Today. Les îles de Keys devraient être touchées. Certaines prévisions montrent que la tempête devrait se diriger vers l’est du littoral de la Floride, tandis que d’autres indiquent qu’elle prendra directement la direction de Miami Beach.