Vingt-cinq ans après le premier évènement juif de l’histoire du Kremlin, des milliers de juifs russes se sont rassemblés au complexe gouvernemental de Moscou pour célébrer Hanoukka.

Environ 6 000 personnes, dans leurs plus beaux habits, sont arrivées mercredi au Palais d’Etat du Kremlin, un bâtiment construit en 1961 qui accueillait autrefois les congrès du Parti communiste de l’Union soviétique, pour la cérémonie annuelle de récompenses « Un violon sur le toit », a annoncé l’hebdomadaire juif Lechaim.

L’évènement était présenté par le rabbin Berel Lazar, grand rabbin de Russie.

La Fédération des communautés juives de Russie, la plus grande association juive du pays, honore plusieurs de ses membres pour leurs contributions exceptionnelles à la communauté juive russe.

Il s’agissait de la 14e cérémonie « Un violon sur le toit », qui a eu lieu 25 ans après le premier évènement juif au Kremlin, qui avant l’effondrement de l’Union soviétique en 1991, accueillait certains de ses gouvernements les plus antisémites.

« C’est très symbolique, mais pas seulement pour nous je pense, a déclaré Lazar pendant la cérémonie. Chacun réalise que nous vivons une époque nouvelle en Russie, dans laquelle non seulement l’Etat autorise les fêtes religieuses, mais les soutient aussi, félicite les croyants, leur fournit les bâtiments, salles et places les plus prestigieux. »

Le président russe Vladimir Poutine (à gauche) et le grand rabbin de Russie Berel Lazar, en mars 2005. (Crédit : Kremlin/JTA)

Le président russe Vladimir Poutine (à gauche) et le grand rabbin de Russie Berel Lazar, en mars 2005. (Crédit : Kremlin/JTA)

Bien que la Russie, sous la direction du président Vladimir Poutine, ait été largement critiquée dans le pays et à l’étranger pour ses violations des droits de l’Homme et sa législation homophobe, son gouvernement a poursuivi des cas de discours et de violences antisémites avec une relative sévérité.

PJ Library a notamment été récompensé pendant la cérémonie. Il s’agit d’un programme qui fournit des livres gratuits à des enfants juifs, et qui s’est étendu en Russie l’année dernière avec le soutien du groupe philanthrope Genesis, du Joint et du Congrès juif russe, ainsi que de donateurs.

Fondé en 2005 par le philanthrope juif américain Harold Grinspoon, PJ Library a annoncé envoyer plus de 150 000 livres pour enfants par mois aux enfants juifs et à leur famille en Amérique du Nord, et plus de 400 000 dans le monde entier. Les livres brillants, dont la valeur commerciale dépasse largement les dix dollars en Russie, sont envoyés sans aucun frais.

Arkady Kovelman a également été récompensé dans le domaine de l’éducation pour son travail comme directeur du département des études juives à l’Institut d’Asie et d’Afrique de l’université de Moscou. Les lauréats sont en train de traduire le Talmud en russe.