Des dizaines de travailleurs de Gaza ont manifesté devant les quartiers généraux du gouvernement d’unité de Gaza City mardi pour protester contre ce qu’ils considèrent être une négligence gouvernementale des droits des travailleurs.

Selon le chef du Syndicat général de travailleurs, Sami al-Amsi, la manifestation a lieu après que le gouvernement d’unité ait annulé les programmes de développement et d’assurance santé pour 80 000 travailleurs, a annoncé l’agence d’information palestinienne Maan.

Al-Amsi a déclaré que la manifestation avait pour objectif d’attirer l’attention sur les impacts que les coupes pourraient engendrer.

La grève se produit au milieu d’une agitation grandissante concernant l’avenir de 50 000 employés de l’ancien gouvernement dirigé par le Hamas qui n’ont pas été payés depuis la mise en place du gouvernement d’unité palestinien en juin dernier.

La semaine dernière, des centaines de fonctionnaires du Hamas à Gaza ont commencé une grève devant les quartiers généraux du gouvernement d’unité palestinien pour protester contre les salaires impayés.

Depuis la signature de l’accord politique sur l’unité entre le Hamas et le Fatah, le Hamas a demandé au nouveau gouvernement de payer les salaires de 50 000 fonctionnaires qu’il a embauchés après sa prise de pouvoir de l’enclave en 2007, prenant l’emploi de 70 000 travailleurs du Fatah à Gaza.