Le président de l’Autorité palestinienne (AP) Mahmoud Abbas, et l’envoyé spécial de Paris pour le processus de paix au Moyen Orient, Pierre Vimont se sont rencontrés lundi à Ramallah, a annoncé l’agence de presse officielle de l’AP, Wafa.

Abbas a déclaré à Vimont que les Palestiniens soutenaient « totalement » l’initiative.

Le refus israélien de participer à la conférence internationale pour la paix que la France veut organiser avant la fin de l’année n’a pas été mentionné dans les discussions officielles entre les deux hommes.

Le même jour, Yaakov Nagel, conseiller israélien à la sécurité nationale, et Yitzhak Molcho, confident de Netanyahu, avaient dit à Vimont qu’Israël n’assisterait pas à la conférence de paix et qu’il ne soutiendrait que des efforts de négociations bilatérales.