Les Palestiniens font pression pour un vote du Conseil de sécurité de l’ONU cette semaine autour d’une résolution qui appellerait à la reconnaissance d’un Etat palestinien et d’un retrait israélien – d’ici 2017 – sur les lignes de 1967.

La résolution devrait être rejetée par le Conseil de sécurité – soit par un échec pour obtenir le minimum des 9 « Oui » nécessaires, soit par le veto des États-Unis, le plus proche allié d’Israël, qui insiste sur le fait qu’il doit y avoir une solution négociée à ce conflit.

Le négociateur palestinien Saeb Erekat a déclaré qu’un projet de résolution serait soumis au Conseil de sécurité dès lundi via la Jordanie. Un vote pourrait être fixé pour mardi ou mercredi au plus tard.

L’ambassadeur de Jordanie aux Nations Unies a fait savoir à plusieurs reprises que la Jordanie souhaitait une résolution de consensus convenue par l’ensemble des 15 membres du conseil.