Les parents de l’un des trois adolescents israéliens enlevés alors qu’ils faisaient de l’auto-stop en Cisjordanie jeudi ont exprimé leur optimisme dimanche sur l’idée que leur fils et les deux autres captifs rentreraient chez eux en toute sécurité.

« Nous sommes optimistes, avec l’aide de Dieu, Il verra l’effort combiné de la prière et de la solidarité, et nous allons embrasser Naftali, Eyal, et Gil-ad ici, » a déclaré Rachel Frenkel, la mère de Naftali Frenkel, depuis son domicile de Nof Ayalon dimanche après-midi.

Frenkel a disparu jeudi avec Eyal Yifrach, 19 ans, d’Elad, et Gil-ad Shaar, 16, de Talmon. Ils ont été vus pour la dernière fois à un poste d’auto-stop au sud de Jérusalem jeudi soir.

Leur enlèvement par des terroristes a été confirmé samedi par le Premier ministre Benjamin Netanyahu, et le dimanche matin, le Premier ministre a tenu pour responsable de l’enlèvement des agents affiliés au groupe terroriste palestinien du Hamas.

Israël et l’Autorité palestinienne se sont lancés dans une vaste chasse à l’homme à travers la Cisjordanie pour les trois jeunes, arrêtant quelque 80 Palestiniens recherchés, y compris des dirigeants du Hamas, et fermant la ville de Hébron.

« Naftali, maman et papa et tes frères et sœurs t’aiment. Sache qu’Israël est en train de retourner la terre pour te ramener à la maison », a-t-elle affirmé.

Les Frenkel ont également remercié les soldats israéliens, le service de reseignement du Shin Bet et autres qui les tiennent au courant et font tout pour localiser leur fils. Ils ont demandé que tout le monde continue de prier pour les otages.

Un rassemblement de prière massif, qui devrait attirer des milliers de  personnes, est prévu dimanche soir à 19 heures au Mur occidental. Les deux Grands Rabbins d’Israël et des représentants du gouvernement sont attendus.

Le rassemblement organisé intervient un jour après que des centaines ont afflué vers le Mur occidental, et tenu des séances de prière pour les trois. Des rassemblements ont également eu lieu ailleurs, samedi soir, y compris au Caveau des Patriarches dans la ville de Hébron en Cisjordanie.

L’armée israélienne étend sa présence à Hébron, dimanche, selon le site de nouvelles Ynet, déployant près de 2 500 soldats de la ville de Cisjordanie.

L’unité de parachutiste d’élite a été postée dans la partie nord de la ville, lançant des ballons d’observation pour recueillir des renseignements et recruter un nombre limité de troupes de réserve.

Selon des sources palestiniennes, toutes les entrées de la ville ont été fermées par des blocs de béton.