ROME – Deux touristes juifs italiens ont survécu à l’attaque terroriste du musée Bardo en Tunisie.

Alberto Di Porto, 71 ans, et Anna Di Porto, 60 ans, résident à Rome ont tout deux réussi à échapper à la fusillade qui a eu lieu mercredi dans la capitale de la Tunisie par des hommes armés portant ce qui semblait être des uniformes militaires qui, selon les derniers chiffres publiés au moment de la rédaction de cet article, ont fait au moins 19 morts, dont 17 touristes [il y a eu 21 morts en tout].

Les Di Portos, qui étaient en visite à Tunis dans le cadre d’une croisière, sont les parents d’Ariel Di Porto, le grand rabbin de Turin, en Italie.

Selon un article du magazine juif Pagine Ebraiche, Alberto Di Porto s’est blessé à la jambe alors qu’il s’échappait du musée et a été transporté à un hôpital local.

Le site d’informations italien La Voce a rapporté que le couple avait été séparé lors de leur fuite. Anna Di Porto a été emmenée par la police avec d’autres visiteurs du musée qui ont pu s’échapper à un endroit sûr.

« Ils sont tous les deux sains et saufs et c’est la chose la plus importante », a affirmé leur fille à Pagine Ebraiche.

« J’espère qu’ils pourront revenir en Italie dès que possible. Nous espérons même que cela soit ce soir ».