Les partisans de l’Etat islamique ont célébré la vague d’attentats terroristes aujourd’hui en France, en Tunisie et au Koweït et l’ont surnommé « le vendredi sanglant ». Sur Twitter, ils ont fait les éloges de ces attaques en utilisant le hashtag #bloodyfriday [vendredi sanglant].

« Ce vendredi est un jour férié pour les musulmans », a jubilé un partisan de l’EI en ligne, selon un analyste du Moyen-Orient sur Vocativ.

« Beaucoup d’autres ont utilisé un hashtag louant les ‘loups solitaires’ à travers le monde et en célébrant cette journée comme étant ‘le vendredi sanglant’ », a écrit Gilad Shiloach.