Une étude publiée par le département des Affaires Commerciales de l’Ambassade d’Israël en France met en lumière la progression des relations commerciales entre Israël et la France pour l’année 2015.

Selon le bureau des statistiques d’Israël, rattaché au ministère des Finances israélien, les exportations d’Israël vers la France s’élèvent à 1,7 milliard de dollars. Le montant des importations s’élève lui à 1,6 milliard de dollars.

Ainsi, le volume des échanges entre la France et Israël s’élèvent à un total de 3,286 milliards de dollars en 2015 contre un total de 3,228 en 2014.

L’exportation israélienne concerne divers domaines à part. Israël exporte des métaux (16 %), des pierres précieuses (16 %), des machines-outils (15 %), des transports (14 %), et des produits chimiques (11 %).

L’État hébreu exporte également des produits agricoles (9 %) et des produits optiques et médicaux (6 %).

Les exportations de la France vers Israël sont réparties différemment. Israël importe des machines et outils (29 %), des produits chimiques et industriels (26 %), et des transports (13 %).

Le montant total des échanges est passé de 3,083 milliards de dollars en 2012 à 3,386 milliards de dollars en 2015.

Ainsi, la France arrive en quatrième place des pays européens vers lequel Israël exporte le plus. La Grande-Bretagne atteint 4 milliards de dollars, la Belgique 2,5 milliards de dollars et les Pays-Bas 2,1 milliards de dollars.

La Suisse arrive en cinquième position et l’Allemagne en sixième.