Le président biélorusse Alexandre Loukachenko a reproché à un gouverneur juif régional de ne pas garder la population juive du pays « sous contrôle ».

Dans une intervention télévisée de trois heures mercredi, Loukachenko a critiqué Sémion Shapiro, le gouverneur de la région de Minsk, pour ne pas avoir puni Youri Zisser, le chef juif du site internet tut.by. Celui a critiqué l’impôt de Loukachenko sur ceux qui travaillent moins de 183 jours par an.

« Je t’ai dit il y a un an de mettre tous les Juifs de Biélorussie sous contrôle », a expliqué Loukachenko dans son discours au parlement.

A la fin de son discours, Loukachenko a qualifié les Juifs de son pays « d’os blancs » ce qui signifie qu’ils n’aiment pas le travail manuel. Il a aussi salué leur rôle dans la résistance à l’occupation nazi lors de la Seconde Guerre mondiale.

Loukachenko maintient un contrôle autoritaire de la Biélorussie, un ancien Etat de l’Union Soviétique, depuis 1994.

Le chef très direct avait provoqué une polémique en 2007 lorsqu’il avait déclaré que les Juifs avaient transformé la ville de Bobruisk en « porcherie ». Il avait ensuite envoyé une délégation en Israël.

En 2009, environ 13 300 Juifs vivaient en Biélorussie pour une population totale de 9,5 millions d’habitants.