Les républicains aux Etats-Unis étaient les premiers mercredi à féliciter Benjamin Netanyahu pour sa victoire aux législatives israéliennes, deux semaines après l’avoir invité à prononcer un discours très controversé au Congrès.

« Félicitations au Premier Ministre Netanyahu pour sa réélection. Il est un vrai leader qui continuera à assurer la sécurité et la force d’Israël », a écrit Jeb Bush, candidat quasi-officiel à la Maison Blanche, sur Twitter.

« La plus vieille et plus stable démocratie du Moyen Orient a une nouvelle fois eu une élection très disputée, et va former pacifiquement un nouveau gouvernement », a déclaré le sénateur républicain Bob Corker, président de la commission des Affaires étrangères. « Nous félicitons M. Netanyahu pour sa victoire et M. Herzog pour sa campagne compétitive, et nous avons hâte de continuer à travailler sur nos intérêts mutuels. »

En majorité, les élus les plus conservateurs, et hostiles à Barack Obama, étaient les plus prompts à féliciter Benjamin Netanyahu, notamment pour critiquer indirectement le président démocrate, dont les relations avec le Premier ministre israélien sont notoirement mauvaises.

« Félicitations à Israël et Netanyahu pour la réélection évidente de Bibi. Il aurait été ironique qu’Obama ait réussi à sortir Bibi, mais pas Assad », a ainsi écrit le représentant républicain Steve King, du Tea Party.

« Son succès électoral est d’autant plus impressionnant que des forces puissantes avaient tenté de l’affaiblir, notamment, tristement, tout le poids de l’équipe politique d’Obama », a réagi dans un communiqué le sénateur Ted Cruz, également affilié au Tea Party.

Côté démocrate, les élus se faisaient plus discrets dans les premières heures de mercredi. Mais dans les jours précédant l’élection, les démocrates s’étaient gardés de critiquer directement Benjamin Netanyahu, préférant valoriser les liens historiques et culturels entre les deux pays.