Les négociateurs ne sont pas arrivés « au point où ils devraient être » pour conclure enfin un accord sur le nucléaire iranien, a indiqué mardi un haut responsable américain à Vienne, où l’Iran et les grandes puissances sont engagés depuis onze jours dans d’intenses tractations.

« Nous n’avons jamais été aussi proches (d’un accord)…. et pourtant nous ne sommes pas encore là où nous devrions être », a déclaré cette source.