L’année dernière, Volkswagen a fait don de plus d’un million de dollars en faveur d’un centre international de la jeunesse à Auschwitz.

En 2011, il a fait don d’un million de dollars à l’Anti-Defamation League.

Et en 2009, on a appris que la Coccinelle – la création emblématique de VW – a en fait été conçue par un Juif.

Mais le constructeur allemand – qui, comme d’autres industries du temps du Troisième Reich, avait collaboré avec les nazis et a été de ce fait boycotté par de nombreux Juifs – a peut-être enfin mis au point une stratégie pour faire oublier la stigmatisation de son passé. Il a recruté deux stars de la série originale « Star Trek » pour brancher son nouveau véhicule, la e-Golf, aux États-Unis.

Selon Auto Evolution, William Shatner et Leonard Nimoy – tous deux Juifs – seront les vedettes de la campagne de commercialisation de la première voiture électrique de VW.

Le magazine de l’industrie automobile rapporte que le choix de ces deux acteurs est dû au fait que « le Salut Vulcain et le logo Volkswagen ont beaucoup en commun ».

Ce salut, comme tout Juif fan de Star Trek digne de ce nom le sait, est similaire à un signe de la bénédiction juive – deux mains formant la lettre hébraïque Shin – qui apparaît fréquemment sur des pierres tombales juives.

L’apparence jumelle de Spock et de Kirk va-t-elle convaincre les boycotteurs irréductibles de voitures allemandes (qui, comme le journaliste Jeffrey Goldberg a écrit dans un récent article de l’Atlantic, boycottent rarement des autres produits allemands) à abandonner leur rancune et acheter « le wagon du Volk » ?