Deux hommes, qui avaient fomenté le projet de mettre une bombe dans le centre commercial en plein air de Mamilla, à Jérusalem, ont été condamnés dimanche à des peines de prison par la Cour de district de Jérusalem.

Sur décision du tribunal, Ahmed Rishk et Ismail Abu Mefalfal, habitants de Jérusalem-Est, ont été arrêtés en septembre 2013.

Tous deux avaient travaillé comme personnel de nettoyage au centre commercial. Ils avaient prévu de mettre à profit leur bonne connaissance des lieux et de placer une bombe dans une poubelle pendant la saison des fêtes de Rosh Hashanah (le Nouvel An juif), voire peut-être le jour-même de la fête, alors qu’ils imaginaient les magasins bondés à cette période de l’année.

Rishk a été condamné à dix ans de prison assorti à un autre sursis de deux ans, et Abu Mefalfal a été condamné à huit ans de prison avec un sursis de deux ans.

Selon la décision du tribunal cité par la radio militaire, Rishk et Abu Mefalfal, habitant respectivement les quartiers de Shuafat et Ras al-Amoud, ont été mis dans le secret du projet par Hamdi Romana, un habitant de Ramallah âgé de 22 ans.

Romana leur aurait demandé de l’aide pour mettre au point un attentat à la bombe et obtenir des armes pour attaquer les soldats israéliens au checkpoint Anata, à l’extérieur de Jérusalem.

Rishk et Abu Mefalfal ont été capturés à l’été 2013 dans une opération combinée de la police israélienne, de la police des frontières, de l’armée israélienne et du Shin Bet.

Gavriel Fiske a contribué à ce reportage.