En plus des joies de la nausées, de la prise de poids et des fluctuations hormonales, les femmes enceintes peuvent maintenant ajouter « la sensation de se sentir plus jeune et plus saine » à la liste des avantages qui accompagnent la grossesse.

Selon une nouvelle étude israélienne, la grossesse peut avoir un « effet rajeunissant » sur les femmes et pourrait ralentir le processus de vieillissement, en particulier chez les femmes plus âgées.

Dans un article publié dans la revue scientifique Fertility and Sterility citée par The Telegraph, les chercheurs en médecine de l’école médicale Hadassah de Jérusalem ont étudié les effets de greffes de foie chez des souris enceintes et non enceintes, constatant que pour 96 % des rongeurs enceintes et plus âgées, le foie s’est régénéré dans les deux jours. En comparaison, cela a été le cas de 82 % des jeunes souris non enceintes et de 46 % des sujets plus âgés et n’étant pas en gestation.

L’étude a également constaté que la grossesse a protégé les souris contre les dommages du tissu situé autour du cœur, qui font partie du processus de vieillissement humain, et que les mères enceintes ont bénéficié d’une injection de « sérum de jeunesse » provenant des bébés qu’elles portaient.

« Plus nous vieillissons, plus il est plus difficile pour notre tissu de se régénérer » révèle l’étude.

« Puisque la grossesse est un modèle biologique unique d’un système de sang partiellement partagé, nous avons émis l’hypothèse que la grossesse avait un effet rajeunissant sur la mère ».

Comme l’indiquent les chercheurs, l’effet de rajeunissement et de santé est temporaire et dure environ jusque deux mois après l’accouchement.

Le protocole de recherche a été mené par Tal Falick Michaeli, de la chaire Rubin en sciences médicales à l’école médicale de l’Université Hébraïque Hadassah, qui a également fait des recherches sur la grossesse qui suggèrent qu’elle peut restaurer la capacité des muscles de la mère à se régénérer.