Le petit garçon tombé d’une falaise est mort
Rechercher

Le petit garçon tombé d’une falaise est mort

L’enfant de 11 ans souffrait de graves blessures à la tête ; son père était mort en tentant de le sauver

Le personnel de secours sur la scène d'un accident de randonnée près du Nahal Tzeelim dans le désert du Néguev, le 9 décembre 2016. Un professeur des universités est mort en tentant de sauver son fils, qui est grièvement blessé, qui était tombé d'une falaise. (Crédit : équipe de secours d'Arad via la Dixième chaîne)
Le personnel de secours sur la scène d'un accident de randonnée près du Nahal Tzeelim dans le désert du Néguev, le 9 décembre 2016. Un professeur des universités est mort en tentant de sauver son fils, qui est grièvement blessé, qui était tombé d'une falaise. (Crédit : équipe de secours d'Arad via la Dixième chaîne)

Des responsables du centre médical de Soroka, à Beer Sheva, ont annoncé dimanche que le petit garçon qui était tombé d’une falaise pendant une randonnée vendredi dans le désert du Néguev avait succombé à ses blessures.

Le père d’Elai Nir, le Dr Omri Nir, avait été tué dans la chute dans le canyon Tzeelim en tentant de sauver son fils, qui était tombé d’une échelle en escaladant une falaise.

Le garçon avait été héliporté vendredi à Soroka avec un grave traumatisme crânien, et les médecins ont tenté sans succès de le sauver.

« Une équipe multidisciplinaire de professionnels a tenté de le stabiliser, mais malheureusement, son état de santé a empiré vers des dommages cérébraux irréparables, a annoncé l’hôpital dans un communiqué. Cet après-midi, après que son état de santé a encore empiré, les médecins ont dû prononcer son décès. »

Son père, le Dr Omri Nir, professeur des universités, avait sauté pour l’attraper quand il l’a vu tomber, et a réussi à le protéger en absorbant la plupart des chocs pendant leur chute. Il est cependant mort sur le coup.

Le Dr Nir, qui enseignait l’histoire libanaise moderne à l’université de Tel Aviv et à l’université hébraïque de Jérusalem, laisse derrière lui sa femme et trois enfants.

Il a été enterré dimanche à Kfar Vitkin, le moshav du centre d’Israël où vit la famille.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...