La mère d’Amy Winehouse a formulé des critiques à l’encontre de l’ex-mari de la défunte chanteuse. 

Blake Fielder-Civil, qui se recueillait pour la première fois sur la tombe de Winehouse depuis son décès il y a près de trois ans, ne portait pas de kippa, lors de son interview accordée près de la tombe de son ex-épouse, enterrée au cimetière juif de Edgwarebury, dans le nord de Londres.

« Se faire filmer près d’une tombe montre son mépris total. Je ne veux rien à voir avec cela », a déclaré Janis Winehouse, selon le Jewish Chronicle de Londres, qui cite le Daily Mirror.

« Il a le droit de se rendre sur sa tombe, mais il ne respecte pas notre religion en ne recouvrant pas sa tête et en accordant une interview dans un lieu sacré. Cela me dégoûte. »

La chanteuse britannique Amy Winehouse, de confession juive, a été retrouvée morte à son domicile de Londres en juillet 2011. La star, alors âgée de 27 ans, se battait depuis plusieurs années avec des problèmes d’alcool et de drogue.

« Je me sens responsable de sa mort », a déclaré Fielder-Civil dans une interview accordée au pied de la dernière demeure de son ex-épouse, rapporte le Daily Mirror.

« Il y a plusieurs raisons pour lesquelles venir m’a pris autant de temps. J’avais peur. Je me suis souvent rendu responsable. Peut-être qu’elle n’aurait pas pris autant de drogues si elle ne m’avait pas rencontré ».