Le député retraité Binyamin Ben-Eliezer, ancien ministre de la Défense, chef du Parti travailliste et candidat à la présidentielle, a été accusé lundi en son absence par la cour du district de Tel Aviv pour quantité d’accusations de corruption.

L’avocat de Ben-Eliezer s’est présenté à la cour à la place de son client et a affirmé qu’il démentait toutes les accusations portées devant son client, a annoncé la radio publique israélienne.