Un groupe de législateurs israéliens proposent un projet de loi pour faire de l’hébreu la seule langue officielle de l’État d’Israël.

Le projet de loi, qui a le soutien de membres de la Knesset du Likud, d’Israël Beytenu, et d’Habayit Hayehudi, viserait à mettre un terme à la loi actuelle, qui exige que l’arabe et l’hébreu doivent être utilisés dans une grande variété de fonctions officielles, y compris dans le système judiciaire, les ministères, et les formes et les annonces officielles du gouvernement, a rapporté Haaretz.

Cette loi remonte à la période du mandat britannique.

Dans le cadre du présent projet de loi, les panneaux routiers incluraient encore l’arabe.

Le projet de loi a été proposé par le député Shimon Ohayon du parti Israël Beytenu et bénéficie du soutien de David Rotem et de Hamad Amar du même parti, ainsi que celui de Moshe Feiglin du Likud et Orit Strock de Habayit Hayehudi.