Le survivant de l’Holocauste Yisrael Kristal, identifié par le Guinness des records comme l’homme le plus vieux du monde, est mort vendredi à l’âge de 113 ans, ont rapporté des médias en hébreu.

La famille de ce juif observant qui avait vu le jour le 15 septembre 1903 n’était pas joignable vendredi en fin de journée, en raison du début de Shabbat.

Yisrael Kristal, 113 ans, l’homme le plus âgé du monde, survivant de la Shoah vivant en Israël, avait célébré sa bar-mitsvah avec 100 ans de retard.

Sa fille, Shulamit Kristal Kuperstoch, avait alors confié à l’agence de presse DPA qu’une centaine de personnes s’étaient réunies à Haïfa, où il habitait, pour célébrer le rituel juif, normalement effectué à l’âge de 13 ans.

« Nous le bénirons, nous danserons avec lui, nous nous réjouirons » avait-elle déclaré.

Yisrael Kristal, 113 ans, survivant de la Shoah et homme le plus âgé au monde, en 2016. (Crédit : The Last Link, Nissim Sellam & Sandrine Cohen)

Yisrael Kristal, 113 ans, survivant de la Shoah et homme le plus âgé au monde, en 2016. (Crédit : The Last Link, Nissim Sellam & Sandrine Cohen)

Kristal avait fêté son anniversaire la semaine auparavant. Il avait été reconnu comme l’homme le plus âgé du monde en mars 2016 par le Guinness des records.

Il avait raté sa bar-mitsvah à cause de la Première Guerre mondiale.

Son père était dans l’armée russe et sa mère était décédée trois ans auparavant, avait raconté Kuperstoch.

« Yisrael Kristal (…) est mort vendredi, un mois avant son 114e anniversaire », a indiqué le quotidien israélien Haaretz dans son édition en ligne.

Selon le site d’informations Ynet, M. Kristal laisse deux enfants, neuf petits-enfants et 32 arrières petits-enfants.

Le Guinness des records l’avait identifié comme l’homme le plus vieux du monde en mars 2016.

Kristal, juif pratiquant, est né le 15 septembre 1903 dans le village de Zarnow en Pologne, puis a déménagé à Lodz en 1920 pour travailler dans la boutique de bonbons de la famille. Il avait continué à tenir le magasin quand les nazis ont obligé les juifs de la ville à s’installer dans le ghetto, où sont morts les deux enfants de Kristal.

En 1944, il a été déporté à Auschwitz où sa femme, qu’il avait épousée à 25 ans, a été assassinée. Il ne pesait plus que 37 kilos, selon le Guinness, quand les Alliés ont libéré les camps.

En 1950, il arrive à Haïfa avec sa seconde épouse et leur fils, travaillant à nouveau comme confiseur. En plus de son fils et de sa fille, Kristal a maintenant beaucoup de petits et d’arrière-petits-enfants.

Lorsqu’on lui avait demandé au moment de sa certification en tant qu’homme le plus âgé du monde quel était son secret de longévité, Kristal avait alors répondu : « je ne connais pas le secret de la longévité. Je crois que tout est déterminé là-haut et que nous ne saurons jamais. Des hommes plus intelligents, plus forts et plus beaux que moi ne sont plus en vie aujourd’hui. Tout ce qui nous reste c’est de travailler aussi dur que possible et reconstruire ce qui a été perdu. »

Selon le Gerontology Research Group (GRG), la doyenne de l’humanité est une Jamaïcaine, Violet Brown, née le 10 mars 1900.