Besoin de nouvelles étagères BILLY pour la chambre, mais pas envie de conduire jusqu’à Rishon Lezion pour les acheter chez IKEA ? (ou de les assembler une fois à la maison ?)

Benjamin Terrell est prêt à vous aider.

Le hiérosolymitain est le propriétaire de « On the Move », une entreprise de déménagement qui emmène les hiérosolymitains à IKEA, à Rishon Lezion, au bord de la mer, une fois par semaine le lundi, pour 150 shekels par trajet, incluant le transport de ces lourds cartons de meubles plats.

S’il y a de la place dans son van de huit sièges, il place les étagères et les meubles de rangements en carton à l’arrière, il emmène aussi une remorque pour les grands objets, comme les armoires ou l’encombrant mais léger toujours populaire fauteuil Poang.

Les semaines où il a plus de voyageurs que de places dans la navette, Terrell peut ajouter un voyage à Rishon le mardi. Le trajet prend moins d’une heure. (Il y a aussi des magasins IKEA à Netanya et Kiryat Ata.)

C’est une démarche intelligente de la part de Terrell, qui est spécialisé dans le travail avec des anglophones, approvisionnant le marché des personnes qui n’ont pas de voitures et peuvent aussi avoir besoin d’aide pour manœuvrer dans le magasin israélien du géant des meubles suédois.

Le magasin IKEA de Netanya, en 2007 (Crédit : Hagit Rabinowitz/Flash90)

Le magasin IKEA de Netanya, en 2007 (Crédit : Hagit Rabinowitz/Flash90)

Cela permet de garder Terrell occupé pendant les calmes mois d’hiver, quand peu de personnes déménagent.

Terrell a déclaré : « J’ai en fait beaucoup de personnes qui me demandent de leur prendre un placard, puisque j’y vais de toute façon. »

La semaine dernière, il a transporté une famille française qui avait récemment fait son alyah et avait besoin d’acheter tous les meubles d’un appartement avant que leur envoi n’arrive de France.

Il y a des clients qui savent ce qu’ils veulent acheter et ne veulent pas passer quatre heures à IKEA, la durée moyenne de temps que On the Move propose pour ses voyages du lundi.

Dans ce cas, Terrell prendra leur liste (compilée sur son site internet), fera leurs achats, et livrera leurs objets chez eux.

Les navettes IKEA existent presque partout où IKEA existe, à Florence (Italie), Oslo (Norvège) et Brooklyn, les navettes sont gratuites mais ne comprennent pas d’acheteur personnel.

On the Move est légèrement moins cher que Dror4U, la compagnie de déménagement associée en exclusivité à IKEA Israël, qui assure la livraison à domicile de tous les meubles IKEA achetés en magasin et sur Internet.

Dror4U facture 230 shekels pour la livraison à Jérusalem depuis le magasin, ou 5 % de la valeur de l’objet le plus cher, avec un supplément de 25 shekels par étage pour la livraison dans les appartements au quatrième étage ou plus dans des immeubles sans ascenseur. Les coûts d’assemblage de Dror4U vont de 238 à 400 shekels, ou 10 % du prix des objets de plus de 4 001 shekels.

Les frais d’assemblage d’On the Move dépendent de l’objet, a dit Terrell, commençant à 100 shekels pour assembler une bibliothèque BILLY, ou 200 shekels pour une heure pour deux ouvriers qui assemble une penderie.

Le service de Terrell facture aussi 100 shekels de frais supplémentaires pour transporter les objets qui nécessitent un déménageur pour entrer dans la maison et 250 shekels pour deux ou plus de ces objets lourds.

« Je connais beaucoup de choses sur l’assemblage IKEA maintenant, particulièrement pour les placards », a dit Terrell.

Il pense ajouter un autre service, basé sur le site Internet IKEA Hackers, qui prend des idées et des meubles IKEA et trouve d’autres manières de les utiliser.

« Si vous trouvez quelque chose sur IKEA Hackers, je le construirai pour vous », a-t-il déclaré, ajoutant qu’il pensait à créer son propre lit escamotable PAX.

Il veut aussi travailler directement avec IKEA, étant donné les clients qu’il leur apporte de Jérusalem. Il voit son service comme la « construction d’un pont » pour beaucoup de clients du magasin.

Pour cela, il devra cependant parler avec le patron d’IKEA Israël, Matthew Bronfman. Qui sait ? Peut-être qu’IKEA ouvrira un magasin dans la ville sainte.