L’hôpital de campagne installé par Israël au Népal a commencé à fonctionner mercredi matin. Selon un porte-parole de Tsahal, son équipe a soigné dès le premier jour près de 100 patients et mis au monde son premier bébé – un garçon.

Parmi les patients figuraient environ 30 ressortissants israéliens, selon le site d’information Walla. La plupart souffraient de déshydratation et ont été rapidement libérés.

Plus de 250 médecins et sauveteurs font partie d’une délégation de Tsahal qui a atterri mardi dans la capitale népalaise, Katmandou, suite au séisme de magnitude 7,8 qui a dévasté samedi de vastes régions du pays montagneux, tuant au moins 5 000 personnes et laissant quelque 8 000 blessés ainsi que des dizaines de milliers de personnes cherchant un refuge et de la nourriture.

La delegation israélienne – la plus grande en personnel de toute les équipes venant du monde entier – a mis en place un hôpital de campagne de 60 lits, qui comprend entre autres un service d’obstétrique et qui fonctionne en coordination avec l’hôpital de l’armée locale.

Sur les 2 000 Israéliens qui se trouvaient dans le pays lorsque la catastrophe naturelle a frappé, une seul reste porté disparu, et d’autres sont encore bloqués dans des zones éloignées du pays, attendant les secours.

Les équipes de secours israéliennes espéraient terminer de localiser et évacuer le dernier des randonneurs bloqués d’ici la fin de la journée de mercredi.