L’IAI développe un système robotique sol-air pour la surveillance des frontières
Rechercher

L’IAI développe un système robotique sol-air pour la surveillance des frontières

Le système combine un robot au sol avec les fonctionnalités d'un drone ; Un nouveau système tactique de radar aérien avec une couverture à 360 degrés a aussi été dévoilé

L'Israel Aerospace Industries (IAI) a associé le drone BirdEye 650D (ci-dessus) à un robot sol, le RoBatte UGV, pour obtenir une produit hybride aux capacité sol-air. (Autorisation)
L'Israel Aerospace Industries (IAI) a associé le drone BirdEye 650D (ci-dessus) à un robot sol, le RoBatte UGV, pour obtenir une produit hybride aux capacité sol-air. (Autorisation)

Les Industries Israéliennes Aérospatiales ont développé un nouveau système robotique hybride pour la reconnaissance et la surveillance de frontières qui combine des capacités terrestres et aériennes.

Le système permet d’opérer de manière continue dans des conditions « complexes et exigeants », sans mettre des vies en danger, et qui aide les armées et les gouvernements à gérer les changemens au niveau des menaces sur les champs de bataille modernes, a déclaré l’entreprise dans un communiqué.

La structure du système combine un robot au sol et un petit drone : l’UGV RoBattle est un véhicule robotique de terrain qui dispose de capacités avancées de manoeuvrabilité. Le véhicule est désigné pour gérer des missions même dans des conditions difficiles et dispose d’un système autonome avancé qui laisse le véhicule s’orienter lui-même dans le champ avec une cartographie 3D en temps réel et des systèmes de soutien décisionnaire.

Le RoBattle se déplace en autonomie entre deux points d’intérêt pour réaliser une grande variété de missions : observation, détection et attaque. En outre, le véhicule envoie une image vidéo en temps réel à la demande, et prévient en temps réel de la moindre irrégularité les centres de commandement et de contrôle.

Le BirdEye 650D est un robot aérien tactique avancé sans pilote qui peut mener des missions comprenant la collecte d’informations, la surveillance et la reconnaissance dans une portée allant jusqu’à 150 kilomètres. Le BirdEye permet une communication continue entre le RoBattle et le poste de commandement tout comme des renseignements de haute qualité en temps réel aussi bien le jour que la nuit. Etant un véhicule automatique autonome avec un bruit et une signature visuelle extrêmement bas, il est très difficile à détecter, ont déclaré les IIA.

Les deux systèmes ont des capteurs embarqués, et ils offrent des capacités de frappes mortelles contrôlées à distance par le centre de commandement qui peut se situer loin de la zone opérationnelle.

« L’intégration de RoBattle et de BirdEye 650D représente une autre avancée majeure vers des solutions sans pilote, a déclaré Shaul Shahar, le responsable général du Groupe des Aéronefs Militaire d’IIA. La synergie entre les différentes plateformes du domaine nous permet d’utiliser les avantages de chacun d’entre eux, et de fournir une réponse adéquate aux défis du champ de bataille du futur ».

Le Tactical Radar 2138 développé par l’lsrael Aerospace Industries (IAI) est facilement transportable et offre une couverture à 360 degrés. (Autorisation)

Lors de l’exhibition Eurosatory, une foire de la défense et de la sécurité à Paris, IIA a dévoilé un nouveau radar de défense aérienne, qui peut être facilement transporté et est capable de fournir une couverture à 360 degrés. L’entreprise a déclaré qu’elle a déjà signé un premier contrat pour la vente de cinq radars avec un client européen qui intégrera les produits dans un système de surveillance de l’espace aérien d’ici la fin 2019.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...