Le chef du Hezbollah chiite, Hassan Nasrallah, a fait lundi une rare apparition en public devant des milliers de ses partisans dans la banlieue sud de Beyrouth à la veille de l’Achoura, commémoration sacrée chez les chiites.

La télévision du Hezbollah, Al Manar, a montré des scènes d’hystérie parmi les partisans au moment où est apparu Hassan Nasrallah sur une tribune dans un complexe de la banlieue sud de Beyrouth, fief du puissant parti chiite.

Il s’agit de la sixième apparition en public du chef du Hezbollah qui vit caché depuis la guerre dévastatrice qui a opposé son parti à Israël en 2006.

Cette apparition intervient à la veille de l’Achoura, commémoration chiite de la mort de Hussein, petit-fils de Mahomet.

Le Hezbollah doit organiser mardi un rassemblement monstre dans la banlieue sud de Beyrouth avec un autre discours prévu de son chef dans la matinée.

Ce bastion du Hezbollah sera totalement bouclé pour la première fois en raison des craintes d’attentats comme ceux ayant ensanglanté des bastions du parti depuis 2013.

Ces attaques avaient été revendiquées par des groupuscules sunnites qui ont dit agir en représailles à l’implication du parti chiite, aux côtés du régime de Damas, dans la guerre qui ravage la Syrie voisine.