Un civil a été tué vendredi dans l’explosion d’un engin suspect dans le sud du Liban, a indiqué l’armée libanaise en accusant Israël d’avoir fait exploser à distance cet appareil.

L’agence nationale d’information libanaise (ANI) a parlé d’une opération qui a fait exploser un engin d’écoute israélien découvert dans le sud du pays.

« Une patrouille des renseignements militaires (libanais) a trouvé un appareil suspect près de la localité d’Adloun et alors qu’elle s’apprêtait à l’inspecter, l’ennemi israélien l’a fait exploser à distance, tuant un civil qui se trouvait dans la zone », a affirmé l’armée dans une communiqué.

Ce n’est pas la première fois que du matériel d’écoute israélien est détruit dans le sud du Liban.

Israël et le Hezbollah, qui prône la lutte armée contre l’Etat hébreu et contrôle une grande partie du sud du Liban, se sont livrés une guerre dévastatrice en 2006.

Depuis avril 2009, plus de 100 personnes ont été arrêtées au Liban pour espionnage au profit d’Israël, notamment des militaires et des employés du secteur des télécommunications.