En visite à la Grotte des Patriarches à Hébron, le ministre des Affaires étrangères Avigdor Liberman a déclaré : « Le vrai camp national est ici. Ailleurs, ce ne sont que des paroles. La vraie droite qui a un plan d’action, de la détermination, et qui sait ce qu’elle veut, est ici ».

Dans une critique subtile des politiques de Netanyahu, Liberman, le chef de Yisrael Beitenu, s’est félicité : « Nous n’avons pas abandonné Hébron. Nous avons toujours voté contre la libération des terroristes, nous avons exigé que le Hamas soit détruit, et nous avons voté contre le désengagement [de Gaza]. »

Alors que les derniers sondages donnent à son parti 4 ou 5 sièges, le ministre des Affaires étrangères dit qu’il prévoit l’obtention de plus de 10 sièges. Il affirme aussi qu’il pense être le prochain ministre de la Défense.

Liberman ne se prononce pas sur la question du candidat qu’il recommandera pour le poste de Premier ministre, soulignant simplement que ce sera le candidat qui fera progresser les politiques de Yisrael Beitenu.

« Nous avons permis à Netanyahu de devenir Premier ministre. Nous voulons nous assurer que le prochain gouvernement va nous mener à la destruction du Hamas, et non vers un deuxième désengagement. Je me recommanderai moi-même au président d’abord, puis nous recommanderons la personne qui s’engage pour les lois que nous voulons faire passer ».