Le ministre de la Défense Avigdor Liberman a réaffirmé lundi que le cabinet de sécurité avait totalement approuvé l’an dernier son projet d’autoriser la construction de milliers de logements dans la ville palestinienne de Qalqilya, soulignant que les rencontres ont été enregistrées et transcrites.

Il a affirmé qu’un document a été distribué aux ministres par une commission de planification, qui indique que 14 000 logements seront construits à Qalqilya, alors que les restrictions de constructions imposées par Israël ne permettent pas la construction de plus de 6 187 logements dans cette ville.

Liberman estime que ce projet de construction ne débutera qu’en 2030.

Il a déclaré que le tollé a été fait sur mesure pour « les primaires » et les « dealers du Likud », en référence à la branche militante la plus à droite du Likud, et aux membres du Comité central.

Liberman s’est moqué des promesses des ministres qui veulent réétudier la question. « En ce qui me concerne, ils peuvent bien en discuter matin et soir, dit-il. C’est la décision du ministre de la Défense. »

« Qalqilya était une ville calme durant la dernière vague de terrorisme, a-t-il souligné. Cela fait partie de l’approche de la carotte et du bâton, qui a été accidentellement médiatisée. »