Le ministre de la Défense Avigdor Liberman a indiqué que les dernières menaces contre Israël, de la part de l’Iran, prouvent que les préoccupations de Jérusalem face aux aspirations militaires de Téhéran sont justifiées.

« Les menaces de ce jour prouvent ce que nous avons affirmé sans relâche » a commenté Avigdor Liberman lors d’un événement organisé sur le site de la future implantation d’Amichai. « L’Iran tente de s’implanter en Syrie pour s’établir de fait sur le terrain, et menacer Israël avec plus de force ».

« Nous agirons avec tous les moyens qui sont à notre disposition pour ne pas tolérer cela », a-t-il ajouté.

Au début de la matinée, le chef d’Etat Major militaire iranien a mis en garde que Téhéran ne tolérerait aucune violation de la souveraineté syrienne de la part d’Israël, jurant que les deux pays combattront conjointement les ennemis de la Syrie.

« Il n’est pas acceptable que le régime sioniste viole la Syrie quand l’envie lui en prend », a commenté le Général Mohammad Bagheri, lors d’une visite rare à Damas qui a débuté mardi soir.

Ces propos surviennent après une attaque perpétrée lundi, par l’Etat juif, contre une batterie anti-aérienne Syrienne, après le tir d’un missile syrien sur des avions de reconnaissance Israéliens, qui volaient au-dessus du Liban.