Le ministre de la Défense Avigdor Liberman a annoncé mercredi qu’il soutenait le jugement rendu mardi par la Haute cour de Justice, qui annule une loi de 2015 qui repoussait l’incorporation des Israéliens ultra-orthodoxes dans l’armée israélienne.

« Il n’y a pas de citoyens de première et de seconde classe, a dit Liberman. Chaque jeune qui atteint l’âge de 18 ans doit se présenter pour un service national ou militaire. »

« Il ne peut en être autrement », a-t-il ajouté.

Devant la Knesset, il a précisé : « je parle des Juifs et aussi des musulmans et des chrétiens. J’attends de tous les citoyens d’Israël qu’ils s’identifient à l’Etat. »

Mercredi également, les députés ultra-orthodoxes se sont réunis pour discuter de leur réponse au jugement de la Haute cour.

Le ministre de l'Intérieur, Aryeh Deri, arrive à la réunion hebdomadaire du cabinet dans les bureaux du Premier ministre à Jérusalem, le 9 avril 2017. (Crédit : Ohad Zwigenberg/Pool)

Le ministre de l’Intérieur, Aryeh Deri, arrive à la réunion hebdomadaire du cabinet dans les bureaux du Premier ministre à Jérusalem, le 9 avril 2017. (Crédit : Ohad Zwigenberg/Pool)

« Le pouvoir doit revenir à la Knesset », a déclaré le ministre de l’Intérieur Aryeh Deri, qui préside également le parti Shas. Il a critiqué ce qu’il juge être de l’activisme judiciaire de la Cour sur ce sujet.

Yaakov Litzman, ministre de la Santé du parti Yahadout HaTorah, a affirmé que les deux partis ultra-orthodoxes travailleraient ensemble pour garantir que la précédente version de la loi, adoptée en 2014, qui exige que le taux d’enrôlement militaire de la communauté ultra-orthodoxe augmente, soit annulée.

« Tous les partenaires de la coalition se sont engagés [en signant les accords de coalition] envers un accord » qui empêche les étudiants de yeshiva d’être enrôlés de force pour le service militaire, a dit Deri pendant la réunion. « Tout ira bien. »

« Nous sommes convaincus que tous les partenaires de la coalition voteront tout amendement proposé par le conseiller juridique » pour empêcher un tel enrôlement, a-t-il ajouté.