Samedi, les responsables israéliens ont diffusé l’identité des trois jeunes Israéliens ayant disparu, près de Hébron, jeudi soir. Les trois adolescents sont Gil-ad Shaar (16 ans) de l’implantation de Talmon, Naftali Frenkel (16 ans) de Nof Ayalon, près de Modiin, et Eyal Yifrach (19 ans), d’Elad, près de Petah Tikva.

Les responsables sécuritaires estiment que les trois adolescents ont été enlevés par des terroristes palestiniens, alors qu’ils tentaient de revenir de leur yeshiva du Gush Etsion pour rejoindre leur domicile. Depuis vendredi matin, les forces sécuritaires mènent un effort de recherche massif pour retrouver les trois disparus dans la région de Hébron, mais n’ont pas encore faire des progrès significatifs.

« Nous sommes au milieu d’un effort opérationnel des services de renseignement », a affirmé Yaalon aux journalistes samedi en début d’après-midi après la tenue d’un bilan sur la situation avec les chefs militaires. « J’espère que cet effort nous conduira dès que possible aux disparus que nous les trouverons en vie. »

« Jsuqu’à preuve du contraire,notre hypothèse de travail est qu’ils sont encore en vie », a souligné Yaalon.

« Ce phénomène des enlèvements, des tentatives d’enlèvement n’est pas nouveau, » a-t-il ajouté. « En 2013, nous avons réussi à empêcher plus de 30 de ces tentatives ; cette année, en 2014, environ 14. »

« Apparemment, cet incident est passé sous le radar », a-t-il dit. « Mais nous ne connaîtronspas le repos, jusqu’à libérer les disparus et jusqu’à attraper les terroristes qui sont responsables de cette action, » a-t-il ajouté.