L’ancien ministre de l’Intérieur Gideon Saar a annoncé jeudi qu’il ne serait pas candidat aux primaires du Likud, dissipant les rumeurs sur sa supposée intention de contester au Premier ministre Benjamin Netanyahu la direction du parti.

Saar a quitté la politique en novembre au cours d’une décision surprise. Le fait qu’il s’abstienne de concourir pour la direction du Likud arrive après que le comité central du parti ait voté mercredi en faveur d’une proposition de Netanyahu de fixer une date anticipée pour le début des primaires du parti : le 31 décembre au lieu du 6 janvier.

« Ces derniers jours, j’ai reçu de nombreux appels émouvants d’amis et de citoyens qui m’ont poussé à mettre fin à ma pause annoncée il y a trois mois et à rentrer dans la course à la direction du Likud, » a écrit Saar dans un post Facebook.

« Je vous ai tous écoutés, j’ai beaucoup appris, j’ai étudié et envisagé la question avec tout le sérieux et la discrétion nécessaire à la lumière des responsabilités d’une telle décision. Et alors que j’avais une opinion différente, je respecte la décision du Comité central du Likud et accepte la proposition du Premier ministre et de la direction du parti de déplacer la date des primaires déjà fixées pour la direction du Likud. »

«Dans ces circonstances, et après avoir examiné attentivement la question, j’ai décidé de ne pas briguer la direction du Likud en ce moment» a conclu Gideon Saar.

Mercredi, les membres du Likud ont voté sur la proposition de Netanyahu de déplacer la date des primaires du 6 janvier au 31 décembre. Le Premier ministre a fait cette proposition, après que de nouvelles élections aient été fixées au 17 mars 2015.

Adiv Sterman a contribué à cet article.