Un imam de la mosquée Al-Aqsa de Jérusalem a appelé la semaine dernière à la destruction d’Israël lors d’une visite en Italie.

Il a exhorté les armées arabes – y compris l’Egypte et la Jordanie avec qui Israël a signé des accords de paix – à « libérer la Palestine ».

Lors d’une conférence islamique qui se tenait dans la ville de Milan, Raed al-Danna a déclaré qu’Israël « disparaîtra » bientôt. Les Palestiniens pourront alors revenir à Jaffa, Haïfa et dans d’autres villes situées à l’intérieur de la Ligne verte.

« A Gaza, de grands et fiers hommes, les pieds solidement plantés dans le sol, ont pris conscience que les ténèbres et l’Etat juif disparaîtront, et que le soleil se lèvera sur la Palestine », a-t-il déclaré dans une allocution filmée par Al-Jazeera et traduite par l’observatoire des médias arabes, le MEMRI.

« Nous retrouverons la mer de Jaffa, les sables de Haïfa, les palmiers de Beit Shean, et les collines de Lod et de Ramla », prédit Al-Danna.

Toujours selon ce dernier, les imams et les fidèles d’Al-Aqsa, théâtre d’affrontements récents entre Palestiniens et forces de sécurité israéliennes, attendent « les légions de conquérents » qui s’empareraient d’​​Israël.

« Nous attendons les armées de Tunisie, de Jordanie, d’Egypte, d’Irak, du Maghreb et du Hijaz », a déclaré Al-Danna.

« Nous attendons un leader musulman, criant devant les armées libératrices dans la cour de la mosquée Al-Aqsa », a-t-il poursuivi.

« Vous devez prononcer la prière de l’après-midi seulement à Safed, Haïfa ou Jaffa. Vous devez prononcer la prière de l’après-midi seulement à Lod et Ramla. »

Un fidèle aurait alors hurlé « Allahu Akbar ».