160 % c’est l’augmentation du nombre d’immigrants ukrainiens en Israël au cours des 11 derniers mois, rapporte Haaretz.

Alors qu’en 2013, les États-Unis constituaient la deuxième plus importante source d’immigration en Israël avec 2854 ressortissants, l’Ukraine devrait largement dépasser les Etats-Unis cette année selon les chiffres préliminaires de l’Agence Juive pour 2014.

Au cours des onze premiers mois de l’année, 5 105 Ukrainiens se sont rendus en Israël, ce qui constitue une augmentation  de 160 % sur la même période par rapport à l’année dernière.

Les troubles politiques en cours en Ukraine ont incité de nombreux Juifs ukrainiens à fuir les combats en Israël.

Depuis le début de la lutte armée en avril, près de 2 600 personnes ont été tuées et plus de 340 000 forcées de fuir leurs maisons, dans l’est de l’Ukraine, selon l’ONU. Parmi eux des milliers de Juifs ont quitté cette région déchirée par la guerre.

L’Agence juive, sous l’impulsion de son président Natan Sharansky, a débloqué au début de l’année une aide financière d’urgence pour les Juifs d’Ukraine, en raison de l’agitation politique qui ravage le pays.

L’organisation veut aider les institutions juives sur place à renforcer la sécurité des populations locales. Selon le bureau central des statistiques (CBS) israélien, plus de 60 000 juifs vivraient actuellement en Ukraine.