L’Iran a répondu mardi à la vidéo du Premier ministre Benjamin Netanyahu qui était adressée au peuple iranien, lui demandant d’abord d’ « arrêter les massacres contre le peuple palestinien ».

Samedi, Netanyahu avait publié sur Facebook une vidéo soulignant qu’Israël ne considérait pas le peuple iranien comme son ennemi, mais uniquement le régime qui le dirige.

Sans pour autant appeler les Iraniens à la révolte, il avait décrit une dictature brutale les empêchant de vivre les vies à l’occidentale qu’ils souhaitaient.

Téhéran n’a pas semblé être impressionné.

« Netanyahu devrait arrêter les massacres contre le peuple palestinien, et pas parler de l’Iran, du peuple iranien, ou de l’incident du Plasco », a déclaré Bahram Ghasemi, porte-parole du ministère iranien des Affaires étrangères, pendant une conférence de presse, selon Al Arabiya.

L’incident du Plasco désigne l’effondrement d’un immeuble de 17 étages à Téhéran, qui a tué des dizaines de personnes la semaine dernière.